Dimanche, 25 Juin, 2017

Emmanuel Macron attendu par les forces Barkhane — Mali

MACRON AUPRÈS DES TROUPES LA SEMAINE PROCHAINE A PRIORI AU MALI Emmanuel Macron se rendra "jeudi ou vendredi" auprès des soldats français au Mali
Jean-Pascal Bellegarde | 19 Mai, 2017, 11:59

Le nouveau chef de l'État, qui va être accompagné du nouveau ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et de la ministre des Armées, Sylvie Goulard, abordera également la situation politique au nord du Mali avec son homologue malien sur la lutte contre le terrorisme, le dossier sahélien, le volet politique du dossier et la difficile mise en oeuvre des accords de paix de 2015. En avril, un soldat français a été tué au Mali dans "un accrochage avec des terroristes, portant à 17 le nombre de militaires français tués au Mali depuis janvier 2013". Une partie nord de ce pays grand comme deux fois la France est contrôlée par des jihadistes surarmés qui lorgnent la prise de guerre que pourrait constituer Bamako. En tous cas, tout le monde souhaite une coopération plus dynamique et plus profitable avec la France sous Macron. Il se pourrait que cette visite puisse apporter des lendemains meilleurs en Afrique.

Après le symbole fort de la descente des champs Elysées à bord d'un véhicule militaire, Emmanuel Macron avait montré dimanche dernier sa volonté de se présenter en temps que chef des armées.

Pour beaucoup d'entre eux, l'arrivée de Macron sera un début de solution à la longue crise sécurité au Mali.

Il l'avait promis durant sa campagne électorale: la première visite hors d'Europe sera destinée aux troupes françaises au Sahel. Boko Haram et les djihadistes sèment toujours la terreur dans cette région.

Le président français effectue vendredi 19 mai une visite aux militaires engagés au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane.

"Elle a pour mission " d'appuyer les forces armées des pays partenaires " dans leur lutte contre les groupes jihadistes et de " favoriser une appropriation africaine de la gestion des crises", souligne le communiqué.

Au lendemain du premier Conseil des ministres de son quinquennat, Emmanuel Macron se déplace ce vendredi au Mali pour saluer les troupes françaises de l'opération Barkhane engagées au Mali. Un signe de continuité? Le successeur ôte le boubou militaire de son prédécesseur et s'apprête à l'enfiler.