Samedi, 21 Octobre, 2017

DIRECT | Suivez la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes 2017

Le réalisateur Pedro Almodóvar préside cette année le jury des films en compétition Agence France Presse Le réalisateur Pedro Almodóvar préside cette année le jury des films en compétition
Max Fresnel | 18 Mai, 2017, 00:46

Les scénaristes français ont appelé mardi à revoir la réglementation concernant les fenêtres de diffusion des films sur les différents supports, dossier sensible qui perturbe en amont le Festival de Cannes pour lequel ont été retenus deux films Netflix.

SEOUL, 17 mai (Yonhap) - La conférence de presse du film "Okja" du réalisateur Bong Joon-ho a eu lieu à l'hôtel Four Seasons à Séoul le 15 mai 2017. On connaîtra le 28 mai le nom du film et du réalisateur ou de la réalisatrice qui succèderont à Moi, Daniel Blake et Ken Loach au palmarès.

Sous la pression, les organisateurs du festival ont modifié leur règlement, imposant à partir de 2018 que tout film en compétition s'engage à sortir en salles.

"Je suis venu dans le plus prestigieux Festival de cinéma pour apprendre des conversations que nous aurons entre membres du jury" a expliqué l'acteur américain tout sourire et très élégant dans un costume complet beige, ce midi.

"Je ne conçois pas que la Palme d'or ou un autre prix à un film ne puisse pas être vu en salles", a déclaré Pedro Almodóvar, tout en spécifiant qu'il n'était pas pour autant contre ces nouvelles technologies.

"A mon sens, ce qui est déterminant lorsqu'on voit un film pour la première fois, c'est la taille de l'écran: la taille ne devrait pas être plus petite que la chaise sur laquelle vous êtes assis", a ajouté le président du jury. En France, un délai de trois ans après la sortie en salles est imposé avant qu'un film ne soit disponible sur une plateforme.

Mais, cette déclaration du président du jury du Festival a divisé ses membres, Notamment, Will Smith (Men in Black, Independence Day) dont le prochain film Bright est une production Netflix.

Action! Moteur! Les stars commençaient à fouler le tapis rouge mercredi soir pour l'ouverture du 70e Festival de Cannes, alors que le président du jury Pedro Almodovar a relancé la polémique sur Netflix, dont deux films sont pour la première fois en lice pour la Palme d'or. "J'ai des enfants de 16, 18 et 24 ans". Elle juge par ailleurs qu'il ne serait pas normal de pénaliser les réalisateurs mais que Netflix a, à côté de ses droits, des devoirs. Outre Pedro Almodóvar, Will Smith et Agnès Jaoui, il est composé du réalisateur italien Paolo Sorrentino, de la réalisatrice allemande Maren Aden, de l'actrice américaine Jessica Chastain, du réalisateur sud-coréen Park Chan-wook, du compositeur français Gabriel Yared et l'actrice chinoise Fan Bingbing.