Jeudi, 17 Août, 2017

Après le débat, Macron fait le break — Sondage présidentielle

En direct- Les autorités juive protestante et musulmane appellent ensemble à voter Macron Marine Le Pen « n'a pas de preuve qu'Emmanuel Macron a un compte aux Bahamas »
Marie-Paule Arceneaux | 13 Mai, 2017, 21:50

Trois sondages ont été publiés vendredi et tous donnent quasiment le même résultat. Et s'il est encore délicat de parler d'un " effet débat " sur les courbes d'intentions de vote, il semble clair qu'Emmanuel Macron aborde le scrutin du second tour de ce dimanche en position de grand favori. L'institut précise que cette progression survient grâce à un meilleur report des voix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, pourtant dragués par Marine Le Pen: 54% d'entre eux ont décidé de voter pour Emmanuel Macron, soit dix points de plus que dans la précédente enquête Elabe du 2 mai.

Dans un sondage Elabe réalisé jeudi pour BFMTV et L'Express, l'ancien ministre progresse de trois points, à 62% contre 38% pour Marine Le Pen. Les personnes interrogées se disent à 91% sûres de leur choix.

Le dernier sondage Ipsos Sopra-Steria, réalisé pour France Télévisions et Radio France et diffusé le 5 mai, présente Emmanuel Macron avec 61,5% des intentions de vote et 38,5% pour Marine Le Pen.

Enquête réalisée en ligne, selon la méthode des quotas, avant le débat du 3 mai auprès de 2.349 personnes inscrites sur les listes électorales, et après le débat auprès de 2.270 personnes inscrites sur les listes électorales.

Emmanuel Macron serait également élu président de la République dimanche avec 62% des voix, selon le sondage Harris Interactive-Indeed pour LCP Assemblée nationale, ainsi que celui d'Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point. Les prédictions du PrésiTrack d'OpinionWay sont bien plus pessimistes pour le candidat d'En Marche: 45% des Insoumis se prononceraient en sa faveur quand 16% préfèreraient Marine Le Pen et 39% s'abstiendraient, voteraient blanc ou nul.

A deux jours du vote, l'indice de participation se situe à 76 %, ce qui serait inférieur aux 78 % du premier tour. 21% des électeurs de François Fillon, 14% de ceux de Jean-Luc Mélenchon, 2% de ceux de Benoît Hamon choisiraient Marine Le Pen.

L'enquête a été réalisée en ligne du 2 au 4 mai auprès d'un échantillon de 2264 personnes inscrites sur les listes électorales.